Aller au contenu
bgdg

Explication de txt

Messages recommandés

Besoin d aide SVP

Il n’y a presque rien qui n'ait été dit par l'un, et dont le contraire n'ait été affirmé par quelque autre. Et il ne serait d'aucun profit de compter les voix, pour suivre l'opinion qui a le plus de répondants : car, lorsqu'il s'agit d'une question difficile, il est plus vraisemblable qu'il s'en soit trouvé peu, et non beaucoup, pour découvrir la vérité à son sujet. Mais quand bien même ils seraient tous d'accord, leur enseignement ne serait pas encore suffisant : car jamais, par exemple, nous ne deviendrons mathématiciens, même en connaissant par cœur toutes les démonstrations des autres, si notre esprit n'est pas en même temps capable de résoudre n'importe quel problème ; et nous ne deviendrons jamais philosophes, si nous avons lu tous les raisonnements de Platon et d'Aristote, et que nous sommes incapables de porter un jugement assuré sur les sujets qu'on nous propose ; dans ce cas, en effet, ce ne sont point des sciences que nous aurions apprises, semble-t- il, mais de l'histoire. »

 

 

1. Quel est le thème du texte

2. Énoncez la thèse de l auteur 

3. Donnez le plan de l argumentation en expliquant quelle est la progression de Descartes 

4. Choisissez deux phrases qui vous semblent essentielles dans le texte et expliquez les,  en établissant un rapport avec l argumentation 

5. Trouvez un auteur qui puisse servir à enrichir une explication de texte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il n’y a presque rien qui n'ait été dit par l'un, et dont le contraire n'ait été affirmé par quelque autre. Et il ne serait d'aucun profit de compter les voix, pour suivre l'opinion qui a le plus de répondants : car, lorsqu'il s'agit d'une question difficile, il est plus vraisemblable qu'il s'en soit trouvé peu, et non beaucoup, pour découvrir la vérité à son sujet. Mais quand bien même ils seraient tous d'accord, leur enseignement ne serait pas encore suffisant : car jamais, par exemple, nous ne deviendrons mathématiciens, même en connaissant par cœur toutes les démonstrations des autres, si notre esprit n'est pas en même temps capable de résoudre n'importe quel problème ; et nous ne deviendrons jamais philosophes, si nous avons lu tous les raisonnements de Platon et d'Aristote, et que nous sommes incapables de porter un jugement assuré sur les sujets qu'on nous propose ; dans ce cas, en effet, ce ne sont point des sciences que nous aurions apprises, semble-t- il, mais de l'histoire. »

 

1. Quel est le thème du texte = la vérité 

2. Énoncez la thèse de l auteur = pour t'y aider j'ai souligné plusieurs phrases

3. Donnez le plan de l argumentation en expliquant quelle est la progression de Descartes = pour réussir cette partie repère tous les connecteurs logiques. Ils indiquent l'articulation du texte

4. Choisissez deux phrases qui vous semblent essentielles dans le texte et expliquez les,  en établissant un rapport avec l argumentation = j'en ai mises deux en gras, mais d'autres choix sont possibles. 

5. Trouvez un auteur qui puisse servir à enrichir une explication de texte = il me fait penser à Bachelard

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2) donc la thèse de l'auteur est que la vérité vient de nous même. ??

3) j ai un peu de mal à comprendre cette question 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2. Oui. Pour découvrir la vérité (dont le domaine est par excellence la science -tu peux rajouter "science" dans la partie thème), il est nécessaire de penser par soi-même et penser par soi-même c'est peut-être surtout penser contre, contre les autres, contre ce qui est tenu pour vrai par nos prédécesseurs, par l'opinion commune. (C'est par ailleurs pour cela que l'auteur dit qu'il ne faut compter le nombre de ceux qui ont telle ou telle opinion car la majorité peut tout à fait avoir tort, être dans le faux. Pense à Copernic ! Pendant des siècles nous allons cru que la terre était au centre de l'univers, que le soleil tournait autour de la terre alors que c'était faux. Copernic a eu raison contre tous...)

3. En Français, il y a une fiche sur les connecteurs qui pourra t'aider à les identifier. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En  éclairage complémentaire: 

Ni l'opinion majoritaire ou l'opinion unanime ne sont  de bons critères de la vérité.

.Un mathématicien ne peut se contenter de connaître "toutes les démonstrations des autres"et de même il ne suffit pas pour être philosophe d'avoir appris les oeuvres d'autres philosophes.

Citation de Bachelard sur l'esprit scientifique (question 5)

L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Et quoi qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. 

Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve que celle-ci est pas mal également (soulignée) : 

La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres. Elle n'est jamais immédiate et pleine. Les révélations du réel sont toujours récurrentes. Le réel n'est jamais « ce qu'on pourrait croire » mais il est toujours ce qu'on aurait dû penser. La pensée empirique est claire, après coup, quand l'appareil des raisons a été mis au point. En revenant sur un passé d'erreurs, on trouve la vérité en un véritable repentir intellectuel. En fait, on connaît contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites, en surmontant ce qui, dans l'esprit même, fait obstacle à la spiritualisation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il n’y a presque rien qui n'ait été dit par l'un, et dont le contraire n'ait été affirmé par quelque autre. Et il ne serait d'aucun profit de compter les voix, pour suivre l'opinion qui a le plus de répondants : car, lorsqu'il s'agit d'une question difficile, il est plus vraisemblable qu'il s'en soit trouvé peu, et non beaucoup, pour découvrir la vérité à son sujet. Mais quand bien même ils seraient tous d'accord, leur enseignement ne serait pas encore suffisant : car jamais, par exemple, nous ne deviendrons mathématiciens, même en connaissant par cœur toutes les démonstrations des autres, si notre esprit n'est pas en même temps capable de résoudre n'importe quel problème ; et nous ne deviendrons jamais philosophes, si nous avons lu tous les raisonnements de Platon et d'Aristote, et que nous sommes incapables de porter un jugement assuré sur les sujets qu'on nous propose ; dans ce cas, en effet, ce ne sont point des sciences que nous aurions apprises, semble-t- il, mais de l'histoire

j ai réussi à identifier les connecteurs logiques mais je ne comprends toujours pas le sens de la phrase 

De la question*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donnez le plan de l argumentation en expliquant quelle est la progression de Descartes 

Pour essayer de te la reformuler qu'il faut que tu identifies

- en combien de parties tu peux découper le texte

- pour ces parties que tu dises la "fonction" de la partie (qu'est-ce qu'il cherche à faire avec cette partie)

Il faut que tu dises d'où il part, vers où il va (quelle idée il veut démontrer) et comment il s'y prend....

Ex de la ligne A à B Descartes énonce sa thèse. De la ligne C et D il donne des arguments pour convaincre de sa thèse et enfin de la ligne E à F il donne des exemples (pour illustrer son idée)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×