Aller au contenu

texte théatral


louis2985

Messages recommandés

Bonjour, je ne comprends pas ces questions pour mon Dm pouvez vous m'aider merci d'avance

ARNOLPHE

Oui. Mais que faisait-il étant seul avec vous?

AGNÈS

Il disait qu'il m'aimait d'une amour sans seconde,

Et me disait des mots les plus gentils du monde,

Des choses que jamais rien ne peut égaler,

5 Et dont, toutes les fois que je l'entends parler,

La douceur me chatouille et là dedans remue

Certain je ne sais quoi dont je suis toute émue.

ARNOLPHE, à part.

Ô fâcheux examen d'un mystère fatal,

Où l'examinateur souffre seul tout le mal!

(à Agnès)

10 Outre tous ces discours, toutes ces gentillesses,

Ne vous faisait-il point aussi quelques caresses?

AGNÈS

Oh tant! Il me prenait et les mains et les bras,

Et de me les baiser il n'était jamais las.

ARNOLPHE

Ne vous a-t-il point pris, Agnès, quelque autre

chose?

(La voyant interdite.)

15 Ouf!

AGNÈS

Hé! il m'a...

ARNOLPHE

Quoi?

AGNÈS

Pris...

ARNOLPHE

Euh!

AGNÈS

Le...

ARNOLPHE

Plaît-il?

AGNÈS

Je n'ose,

Et vous vous fâcherez peut-être contre moi.

1) relisez les vers 8 et 9. quel est le registre de ces vers? quel est l’effet produit?

2) analysez les vers 6 et 7. montrez que le double sens des mots employés produit un comique grivois. en quoi molière joue t-il avec les limites des bienséances?

3) a la fin de l'échange, arnolphe apprendra qu'horace a pris un ruban à agnès. comment le quiproquo est-il ici entretenu? analysez le rythme de ces vers

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering