Aller au contenu

Enzyme


AieOpich

Messages recommandés

Bonjour, j'ai commencer 2 exercies, mais il a quelques questions ou je bloque. Le post est un peu long, je suis désolée.

Exercice 1.

Le vert de méthyle pyronine est une melange de deux colorants: le vert de methyle qui colore l'ADN en bleu et la pyronine qui colore l'ARN en rose. Ci contre une photographie de cellules acineuse du pancreas observé au microscopte optique apres application du colorant.

Je n'arrive pas a mettre la photo sur l'ordinateur dsl. C'est une photo de cellules acineuse pancreatique observées au microscope optique et colorées au vert de méthyle pyronine.

il y a des ronds bleu, entouré de rose.

Apres avoir rappelé le role des cellules pancreatiques acineuses, vous expliquerez a partir du document et de vos connaissances les mecanismes permettant la synthese des molecules produites par les acini.

ce que j'ai fais:

Pour le role des cellules pancreatiques acineuses, j'ai mis qu'elles appartenaient au pancréas et qu'elles secretaient des enzymes digestives, elles ont donc un role dans la digestion.

Mais pour les mecanismes je ne vois pas.

Exercice 2.

Le sujet est: apres avoir ecrit les reactions chimiques decrites dans les experiences, vous exploiterez les resultats des experiences pour expliquer l'effet de la temperature sur les enzymes et pourquoi une drosera enferme un insecte plusieurs jours dans ses feuilles avant de se rouvrir.

DOCUMENT 1 : La droséra est une plante de tourbière, dont le sol est pauvre en ions nitrates ( NO3). Elle est autotrophe pour le carbone, comme les végétaux chlorophylliens, mais elle est hétérotrophe pour l'azote. Pour satisfaire ses besoins en matière azotées, elle capture de petites animaux et utilise leurs molécules protéiques.

Elle fait partie des plantes dites « carnivores ». Dès qu'un insecte se pose sur une feuille de droséra, il est englué dans le liquide visqueux qui perle à l'extrémité des « tentacules » de la plante. L'insecte est progressivement enserré dans le piège de la feuille et quelques jours après, seuls des débris du squelette restent : le reste a été digéré.

Pour comprendre ce mécanisme, on l'a étudié en laboratoire avec une protéine animale, l'albumine ( expérience 1) et on a testé l'influence de la température ( expérience 2 ).

Expérience 1 : On dépose sur des feuilles de droséra un cube d'albumine coagulé, d'environ 1 mm3. Après une vingtaine d'heures, les cubes sont liquifiés et la transparence du liquide obtenu montre qu'il y a eu hydrolyse des segments protéiques. Les cubes d'albumine laissés dans des tubes à essais et qui ne sont pas entrés en contact avec les feuilles de droséra sont restés inchangés.

Expérience 2 : en broyant les feuilles de droséra, on obtient un liquide, que l'on filtre. Ce filtrat est soumis à différentes températures pour étudier son éfficacité : on mesure chaque fois les temps necéssaire à l'hydrolyse de l'albumine. Les volumes et les concentrations d'albumine et du filtrat de feuilles de droséra sont constants et identiques pour chaque température testée.

Resultat de l'experience 2.

TUBE 1 température : 0 temps nécessaire(min) : hydrolyse impossible

TUBE 2 = T°C: 10, temps nécéssaire : 180

Tube 3 = T°C : 20, temps nécessaire : 124

TUBE 4 = T°C : 30, temps nécessaire : 66

TUBE 5 = T°C : 40, temps nécessaire : 42

TUBE 6 = T°C : 50, temps nécessaire : 25

TUBE 7 = T°C : 60, temps nécessaire : 69

TUBE 8 = T°C : 70, temps nécessaire : hydrolyse impossible

J'ai exploitez les resulats et expliquer l'effet de la temperature mais pour les reactions et pourquoi la drosera enferme un insecte plusieurs jours. Je ne vois pas .

Merci beaucoup de votre aide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...
spam filtering
spam filtering