Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 04/12/2017 dans toutes les zones

  1. 1 point
    Liu

    Question!

    Bonjour, Sur ce point tu peux prendre appui sur la distinction classique de Poire et Doringer entre marché primaire et marché secondaire du travail. Le marché primaire regroupe les salariés qui ont un emploi en CDI à temps plein, un salaire elevé dans une grande entreprise au sein de laquelle ils ont des possibilités de carrière. Le marché secondaire quant à lui est constitué de personnes en emplois précaires, en interim, qui travaillent à temps partiel pour des salaires faibles et qui n'ont pas ou peu de perspectives d'évolutions professionnelles. Le passage du second marché vers le premier est relativement difficile. De même il y a une forte étanchenéité entre marché interne (en terme de recrutement et de promotion) et marché externe.
  2. 1 point
    Mamy

    Question!

    http://www.emc-mag.com/segmentation_de_marche.htm http://www.marketing-professionnel.fr/parole-expert/comment-segmenter-clientele-20110.html Le 2° lien me semble très pertinent.
  3. 1 point
    Micheline

    Question!

    moins " embrouillé?" Certains indicateurs peuvent être à la fois conjoncturels et structurels. Ainsi, le taux de chômage était considéré par le passé surtout comme un indicateur conjoncturel, mais, du fait de son maintien à un niveau élevé depuis les années 1980, on le considère maintenant également comme un indicateur structurel. Néanmoins, la façon de l'estimer sera différente : la version conjoncturelle de cet indicateur correspondra au taux de chômage observé précisément à une date donnée, alors que sa version structurelle sera estimée en moyenne sur une période de temps suffisamment longue. Le chômage structurel et conjoncturel source internet deux types de chômage : le chômage conjoncturel qui est lié au court terme et qui dépend principalement de l’état de l’économie et le chômage structurel qui est lié au long terme, celui-ci peut être dû à la trop forte rigidité du marché du travail ou encore à l’inadéquation entre les qualifications des demandeurs d’emplois et les attentes des offreurs d’emplois. Il y aurait donc deux moyens de réduire le chômage : relancer l’activité économique pour réduire le chômage conjoncturel ou "flexibiliser" le marché du travail afin de réduire le chômage structurel , mais au détriment de la sécurité de l’emploi et des conditions de travail. http://economic-research.bnpparibas.com/html/fr-FR/propos-chomage-structurel-France-23/11/2017,30435
×