Ceprin48

Introduction d'une dissertation

Messages recommandés

Bonjour,

J'ai une introduction d'une dissertation à mercredi sur Sur la population française au XVIIIème siècle, et j'aimerais que vous me disiez ce qui va et ce qui va pas surtout sur le contexte et la forme générale ainsi que vous me corrigiez s'il vous plaît à partir du plan ci-dessous

L’introduction doit être composée de :  
-  une ou plusieurs phrases d’entrée en matière, mais cela doit rester court,  

-  un paragraphe qui définit le sujet et ses termes, et qui en fixe le cadre     spatio-temporel,  

-  un paragraphe qui annonce la problématique et qui découle du paragraphe  précédent ; il ne doit pas être posée sans lien avec ce qui précède, mais se situer dans l’enchaînement des idées,  

- un paragraphe qui annonce le plan, découlant de la problématique; le plan doit être      exprimé clairement pour que le correcteur puisse comprendre immédiatement la      structure de l’argumentation, et aussi repérer les parties dans votre      développement ; le titre des parties dans le développement doit absolument     correspondre à ce qui est annoncé dans votre plan. 

Voici ce que j'ai fait en suivant le plan :

-  une ou plusieurs phrases d’entrée en matière, mais cela doit rester court : les changements qui affectent l’économie et la société, les hommes des Lumières portent des jugements très variés. Quelques grandes querelles font apparaitre, là encore, de profondes divergences au moment où la France est saisie par la croissance démographique et économique.

-  un paragraphe qui définit le sujet et ses termes, et qui en fixe le cadre     spatio-temporel : A la suite de l’Ecole des Annales, il y a eu beaucoup d’étude démographique qui se sont appuies sur un type de documents particulier, à savoir les registres paroissiaux c’est-à-dire l’Etat ne s’occupe pas de l’état civil et c’est les currys qui sont chargés de tenir des registres paroissiaux, ils nous ont permet de mieux comprendre l’évolution de la population française. Une « population » est un sous-ensemble d'une espèce dont les individus occupent une aire géographique commune et se reproduisent effectivement entre eux sur un même territoire. Un « territoire » est une étendue de terre, plus ou moins nettement délimitée, qui présente généralement une certaine unité, un caractère particulier. Ces deux termes « population » et « territoire » vont introduire le un « peuplement » du territoire français c’est-à-dire l’action de peupler, de constituer ou d'accroître la population d'un territoire.

Au XVIIIème, les historiens ont eu recours à des enquêtes démographique qui se multiplient. Elles ont été initiées par les contrôleurs généraux des finances. Le problème c’est que les résultats sont parfois difficiles à analyser car elles répondent à des objective administrative et rarement à l’échelle du royaume mais à l’échelle des provinces.

Au XVIIIème siècle, La population française s’accroit, certes moins que celle des pays voisins, mais rien ne vient briser cette croissance, qui franchit les 22 millions d’habitants, seuil jusqu’alors indépassable. Dans une Europe qui double sa population, la part relative de la France diminue, même si le royaume reste en 1789 le pays le plus peuplé du continent. Dans les frontières actuelles, les historiens-démographes estiment qu’elle est passée de 22 millions vers 1700 à quelque 28 millions vers 1790, on a une augmentation 1/5ème de la population. Paradoxalement au XVIIIème siècle, les contemporains sont terrifiés par la « dépopulation », ça se retrouve chez les penseurs des lumières c’est-à-dire ils croient que le royaume perd des habitants chaque année parce qu’ils considèrent que la démographie reflète la gouvernance du royaume. Or, La monarchie fait face à des graves disfonctionnements, en conséquence ils en déduisent une baisse de la population française. Après les dures années 1694 – 1710, la croissance commence avec la vigoureuse récupération des années 1710 – 1740. Elle survient dans un contexte économique peu favorable, mais se caractérise par un niveau soutenu de nuptialité, une forte fécondité et une bonne résistance à la mortalité chez eux qui ont survécu aux épreuves de la fin du règne de Louis XIV.

Le XVIIIème siècle c’est le siècle des lumières, la France épargnée des grandes épidémies depuis la grande peste de 1380. Tout cet ensemble d’éléments n’empêche pas des situations des situations régionales moins bonnes en Provence après 1720 ou dans l’Ouest. Jamais la France ne fut si peuplée, d’habitants en très grande majorité ruraux 80 à 85 %, même si la part de la population urbaine grossit. Une telle augmentation, qui introduit e royaume dans un régime de transition démographique, est due essentiellement au recul de la mortalité et non à une natalité accrue ou seulement stable. Le recul de la mort n’est pas uniquement dû à l’atténuation des crises démographique, même si la peste ne revient plus après le désastre marseillais et toulonnais de 1720.  Les médecins ont une vision simple de pour faire la chasse aux épidémies, les ports de la méditerranée ont mis en place un système de suivi des bateaux qui délivrent des saufs conduits pour les navires. Par ailleurs, les navires présentant des risques sanitaires doivent être mis en quarantaine. Grâce à ce système Marseille n’a plus connu d’épidémie depuis 65 ans, par conséquent la vigilance se relâche est accentuée par la corruption des médecins de santé. De plus, la ville de Marseille est le plus grand port de France sur la méditerranée et le seul autorisé par le roi à faire commerce avec l’orient. La ville est surpeuplée et les conditions d’hygiène déplorable.

 

-  un paragraphe qui annonce la problématique et qui découle du paragraphe  précédent ; il ne doit pas être posée sans lien avec ce qui précède, mais se situer dans l’enchaînement des idées,  

- un paragraphe qui annonce le plan, découlant de la problématique; le plan doit être      exprimé clairement pour que le correcteur puisse comprendre immédiatement la      structure de l’argumentation, et aussi repérer les parties dans votre      développement ; le titre des parties dans le développement doit absolument     correspondre à ce qui est annoncé dans votre plan : A travers ces enquêtes et cette évolution démographique, nous essayons d’expliquer l’accroissement de la population française sur l’ensemble du territoire entre 1715 et 1789, tout en commençant sur le dynamisme démographique de la France, ensuite la répartition de la population sur l’ensemble du territoire français avant de se lancer sur les modifications à l’échelle géographique et sociale.

 

Merci beaucoup et merci d'avance.

Modifié par Ceprin48
mots

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant