Messages recommandés

Bonjour , je me nomme Patrick, élève en classe de 1ere. J'aimerai avoir votre soutien sinon votre aide( explications) pour mieux faire mon devoir. S'il vous plait.

Merci d'avance.

Texte( TD  à rendre sur feuille).

À l'encontre de la philosophie allemande qui descend du ciel sur la terre, c'est de la terre au ciel que l'on monte ici. Autrement dit, on ne part pas de ce que les hommes disent, s'imaginent, se représentent, ni non plus de ce qu'ils sont dans les paroles, la pensée, l'imagination et la représentation d'autrui, pour aboutir ensuite aux hommes en chair et en os; non, on part des hommes dans leur activité réelle; c'est à partir de leur processus de vie réel que l'on représente aussi le développement des reflets et des échos idéologiques de ce processus vital. Et même les fantasmagories dans le cerveau humain sont des sublimations résultant nécessairement du processus de leur vie matérielle rielle que l'on peut constater empiriquement et qui repose sur des bases matérielles. De ce fait, la morale, la religion, la métaphysique et tout le reste de l'idéologie, ainsi que les formes de conscience qui leur correspondent, perdent aussitôt toute apparence d'autonomie. Elles n'ont pas d'histoire, elles n'ont pas de développement; ce sont au contraire les hommes qui, en développant leur production matérielle et leurs rapports matériels, transforment, avec cette réalité qui leur est propre, et leur pensée et les produits de leur pensée. Ce n'est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience. Dans la première façon de considérer les choses, on part de la conscience comme étant l'individu vivant, dans la seconde façon,  qui correspond à la vie réelle, on part des individus réels et vivants eux-mêmes et l'on considère la conscience uniquement comme leur conscience".
Karl Marx et Friedrich Engels, L'idéologie allemande (1845-1846), tract. R. Cartelle et G. Badia, scandéditions-Editions sociales.

 

Énoncé :

1) De quoi parle le texte?

2) Que dit l'auteur?

3) Donner la structure logique du texte.

4) Expliquer chaque partie en 3 phrases au moins.

5) Donner à chaque mouvement un titre

6) Question implicite.

7) et  enfin faire l'introduction.

 

S'il vous plait je suis coincé... J'arrive pas à démarrer car je ne comprends pas le texte.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De quoi parle le texte?

Karl Marx et Friedrich Engels, L'idéologie allemande ( sous le texte)

Vie /conscience

 

Bonjour,

Que dit l'auteur?

À l'encontre de la philosophie allemande qui descend du ciel sur la terre, c'est de la terre au ciel que l'on monte ici. Autrement dit, on ne part pas de ce que les hommes disent, s'imaginent, se représentent, ni non plus de ce qu'ils sont dans les paroles, la pensée, l'imagination et la représentation d'autrui, pour aboutir ensuite aux hommes en chair et en os; non, on part des hommes dans leur activité réelle; c'est à partir de leur processus de vie réel que l'on représente aussi le développement des reflets et des échos idéologiques de ce processus vital. Et même les fantasmagories dans le cerveau humain sont des sublimations résultant nécessairement du processus de leur vie matérielle rielle que l'on peut constater empiriquement et qui repose sur des bases matérielles. De ce fait, la morale, la religion, la métaphysique et tout le reste de l'idéologie, ainsi que les formes de conscience qui leur correspondent, perdent aussitôt toute apparence d'autonomie. Elles n'ont pas d'histoire, elles n'ont pas de développement; ce sont au contraire les hommes qui, en développant leur production matérielle et leurs rapports matériels, transforment, avec cette réalité qui leur est propre, et leur pensée et les produits de leur pensée. Ce n'est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience. Dans la première façon de considérer les choses, on part de la conscience comme étant l'individu vivant, dans la seconde façon,  qui correspond à la vie réelle, on part des individus réels et vivants eux-mêmes et l'on considère la conscience uniquement comme leur conscience".

 

Partons de l'Homme  et de ses activités avant de théoriser:

À l'encontre de la philosophie allemande qui descend du ciel sur la terre ( Allusion à la religion??)

Ce n’est pas la conscience qui détermine la vie, mais la vie qui détermine la conscience

 

http://laphilo.com/blog/2016/09/23/marx-ce-nest-pas-la-conscience-qui-determine-la-vie-mais-la-vie-qui-determine-la-conscience/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A l'encontre de la philosophie allemande qui  descend du ciel sur la terre : une référence critique à la philosophie de HEGEL pour qui ce sont les Idées qui priment et qui entrainent un changement dans les conditions d'éxistence. Pour Marx c'est l'inverse (matérialisme). Il dira de la philosophie hegelienne qu'elle marchait sur la tête et qu'il l'avait remise sur ses pieds. (citation de mémoire, donc approximative)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant