Fred75

Peut-on accéder à une connaissance objective de soi même à l'image d'une connaissance scientifique ?

Messages recommandés

Bonjour, je cherche de l'aide pour créer un plan détaillé de philosophie . Voici comment le plan se présente :

- Introduction 

Partie I - Idée générale ou hypothèse de résolution (la moins valable : opinion commune)
a - Thèse (avec arguments, exemples et références)
b - Antithèse (avec contre arguments, exemples et références)

Partie II - Idée générale ou hypothèse de résolution (un peu plus valable que la précédente)
a - Thèse (avec arguments, exemples et références)
b - Antithèse (avec contre arguments, exemples et références)

Partie III - Idée générale (avec des arguments positifs et des exemples de références)

Ce plan détaillé se base sur la problématique : Peut-on accéder à une connaissance objective de soi même à l'image d'une connaissance scientifique ?

Merci de vôtre aide à l'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- Partie I

Thèse : On peut accéder à une connaissance objective de soi même en connaissant qu'elles réactions peut-on avoir lors de certaines situations, comme par exemple la situation où un inconnu fait tomber malencontreusement de l'argent devant nous.
Antithèse : Cependant dans quelques rares situations nous ne pouvons pas toujours prévoir comment nous allons réagir. On peut prendre l'exemple actuel des attentats terroristes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Peut-on accéder à une connaissance objective de soi même à l'image d'une connaissance scientifique ?

Tu es allé un vite en besogne. Du coup, tu ne problématises pas assez le sujet. 

Le sujet interroge sur notre capacité à : sommes nous capable d'avoir une connaissance objective de soi-même à l'image d'une connaissance scientifique? Il y a une contradiction dans le sujet sur la base de laquelle il faut travailler. Il y a une contradiction entre "connaissance objective" et de soi-même. Une connaissance objective, c'est une connaissance qui n'est pas subjective, qui ne nous est pas personnelle, qui n'est pas intime. La connaissance scientifique peut être plus facilement "objective" car elle porte sur des objets extérieurs à nous. Ici la difficulté réside dans le fait de savoir si nous pouvons vraiment nous connaitre de manière objective sans recours à la subjectivité ? Peut-on nous saisir l'intime de manière objective ? Peut-on nous connaitre nous même comme on connaitrait un objet ?  Il y a t-il pas au contraire une part de subjectivité irréductible dans la connaissance que nous pouvons avoir de nous-même ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me rapproche plus de la question ?

Partie I : L'Homme pourrait avoir une connaissance objective de lui selon sa simple existence
- Thèse : ce qui faits qu'un homme peut être bien | exemples : générosité etc |
- Antithèse : ce qui faits qu'un homme ne peut avoir une connaissance objective de lui même | exemples : il ne peut pas se connaître parfaitement + il a des côtés mauvais (cupidité, curiosité, etc)

Partie II : Médecine (ou l'arme nucléaire)
- Thèse : L'Homme se connait sur plusieurs sujet scientifique notamment la médecine où les progrès médicinaux se multiplient d'années en années.
- Antithèse : Cependant ce progrès devient un poison pour l'Homme qui est en quête de celui-ci, on peut prendre l'exemple des médicaments qui sont de moins en moins efficaces sur la maladie et qui condamne l'Homme à sa disparition d'après certains scientifiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complète ta réflexion sur la connaissance de soi par soi-même(conscience immédiate et réfléchie ,introspection), le regard d'autrui sur soi,

et de ses obstacles et limites (inconscient, mauvaise foi..)

Il faut apprendre à utiliser ses cours!

Qu'est-ce qui permet et distingue ces deux formes de connaissances?

Être objectif, c'est aussi prendre en compte le regard d'autrui sur moi(condition nécessaire)

Objectif, qui se rapporte à l’objet, qui existe hors de l’esprit et indépendamment de la connaissance que le sujet peut en avoir.

. Subjectif, qui se rapporte au sujet pensant en tant qu’il est conscient. 

 La connaissance scientifique comme effort méthodique et rationnel pour rendre compte objectivement de la réalité telle qu’elle se donne à observer. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant