NayLearn

Les Caractères, De La Bruyère - Questions

Messages recommandés

Jentends Théodecte de lantichambre ; il grossit sa voix à mesure quil sapproche. Le voilà entré : il rit, il crie, il éclate ; on bouche ses oreilles, cest un tonnerre. Il nest pas moins redoutable par les choses quil dit que par le ton dont il parle. Il ne sapaise et ne revient de ce grand fracas que pour bredouiller des vanités et des sottises. Il a si peu dégard au temps, aux personnes, aux bienséances, que chacun a son fait sans quil ait eu lintention de le lui donner ; il nest pas encore assis quil a, à son insu, désobligé toute lassemblée. A-t-on servi, il se met le premier à table et dans la première place ; les femmes sont à sa droite et à sa gauche. Il mange, il boit, il conte, il plaisante, il interrompt tout à la fois. Il na nul discernement des personnes, ni du maître, ni des conviés ; il abuse de la folle déférence que lon a pour lui. Est-ce lui, est-ce Euthydème qui donne le repas ? Il rappelle à soi toute lautorité de la table, et il y a un moindre inconvénient à la lui laisser entière quà la lui disputer. Le vin et les viandes najoutent rien à son caractère. Si lon joue, il gagne au jeu ; il veut railler celui qui perd, et il loffense ; les rieurs sont pour lui ; il ny a sorte de fatuités quon ne lui passe. Je cède enfin et je disparais, incapable de souffrir plus longtemps Théodecte, et ceux qui le souffrent.

Questions :

1) Quel personnage type Theodecte représente t il dans ce caractère ? Est il propre au XVII eme siècle ou le portrait reste t il actuel ?

2) Quelles sont les caractéristiques de Theodecte ? Quelles conséquences son attitude a t elle sur son entourage ?

3) Comment le moraliste se met il lui même en scène dans le texte ? Analysez l'évolution de son attitude.

Merci d'avance pour votre aide!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Commence ton travail, et on t'aidera . Ce site ne prétend pas exécuter les devoirs à votre place , mais vous AIDER à les faire .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ou j'en suis :

1) Theodecte est arrogant.Ce texte est un portrait ironique du XVII eme siècle, qui reste actuel car de nos jours, il existe toujours des personnes arrogantes.

2) caractéristiques : stupide, impoli, bavard, prétentieux, insolant

Voilà

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 14/01/2013 à 09:04, NayLearn a dit :

1) Quel personnage type Theodecte représente t il dans ce caractère ? Est il propre au XVII eme siècle ou le portrait reste t il actuel ?

2) Quelles sont les caractéristiques de Theodecte ? Quelles conséquences son attitude a t elle sur son entourage ?

3) Comment le moraliste se met il lui même en scène dans le texte ? Analysez l'évolution de son attitude.

Je possede ce meme travail peut tu m'aider ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelles conséquences son attitude a t elle sur son entourage ?

 

- qu’il a, à son insu, désobligé toute l’assemblée.

 

- les rieurs sont pour lui

- Je cède enfin et je disparais, incapable de souffrir plus longtemps Théodecte, et ceux qui le souffrent.

 

 

3) Comment le moraliste se met il lui même en scène dans le texte ?

Où est -il?

Qui est le narrateur?

Comment montre-t-il les outrances de Theodecte ?

 

il rit, il crie, il éclate ; on bouche ses oreilles, c’est un tonnerre.

  Il mange, il boit, il conte, il plaisante, il interrompt tout à la fois

. Il n’a nul discernement des personnes, ni du maître, ni des conviés ;

Il a si peu d’égard au temps, aux personnes, aux bienséances,

Quelles figures de style?

 

Analysez l'évolution de son attitude.

Entre le moment où il l'entend arriver ,et le moment où il quitte les lieux .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Mamy a dit :

Quelles conséquences son attitude a t elle sur son entourage ?

 

- qu’il a, à son insu, désobligé toute l’assemblée.

 

- les rieurs sont pour lui

- Je cède enfin et je disparais, incapable de souffrir plus longtemps Théodecte, et ceux qui le souffrent.

 

 

3) Comment le moraliste se met il lui même en scène dans le texte ?

Où est -il?

Qui est le narrateur?

Comment montre-t-il les outrances de Theodecte ?

 

il rit, il crie, il éclate ; on bouche ses oreilles, c’est un tonnerre.

  Il mange, il boit, il conte, il plaisante, il interrompt tout à la fois

. Il n’a nul discernement des personnes, ni du maître, ni des conviés ;

Il a si peu d’égard au temps, aux personnes, aux bienséances,

Quelles figures de style?

 

Analysez l'évolution de son attitude.

Entre le moment où il l'entend arriver ,et le moment où il quitte les lieux .

 

Merci beaucoup pour cette aide !

Mais pouvez vous me donnez plus de piste svp 

erci crdl

 

Modifié par hdrx
oublie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant