Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

salutsalut

l'ile des esclaves explication du titre

Messages recommandés

bonjours

j'ai un problème en français je dois expliquer le titre "l’île des esclaves " de Marivaux mais je ne sais pas trop quoi dire alors si vous pouviez m’aidez se serais trop gentil svp

merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nabila222

Bonjour , tu peux dire il ya une différence entre esclaves ( c'est un mot négatifs ) et ile ( mot positifs )

( c'était juste une petite idée)

bonne journée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux aussi indiquer qu'au premier abord, lorsqu'on lit ce titre on pense que c'est une L'île qui pratique l'esclavage.

Mais il y a une notion de liberté dans ce titre, car il faut prendre en considération le AUX de L'île aux esclaves, qui est ici synonyme d'appartenance: l'île qui apparitent aux esclaves.

L'histoire le prouve, car les esclaves deviennent les maîtres, et les maîtres deviennent les esclaves.

Donc Avant de lire l'histoire, on a une compréhension erronée du titre, et Marivaux, je pense, a dû jouer justement sur cette ambiguité, quand il a choisi son titre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Grosse erreur de lecture dans mon premier message, car le titre est l'île des esclaves et non aux.. Bref cela ne change pas vraiment ce que j'en pense:

Il y a une notion de liberté dans ce titre, car il faut prendre en considération le "Des" de L'île des esclaves, qui est ici synonyme d'appartenance: l'île qui appartient aux esclaves.

L'histoire le prouve, car les esclaves deviennent les maîtres, et les maîtres deviennent les esclaves.

Donc finalement, la différence entre les mots comme le dit nabila (l'île est positif et l'escalve c'est négatif) tend déjà à s'effacer, pour prendre en considération que le terme le plus neutre du titre (en apparence) qui est le "des". Il associe les deux termes pourtant différen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a un paradoxe dans ce titre. Avec le mot "île" qui mélioratif et "esclave" qui lui, est, péjoratif. Le mot "île" fait souvent référence à au retrait, la liberté, le repos et la paix. Tandis que "esclave" lui, fait référence à l'emprisonnement, à la soumission, l'injustice ... L'article défini "des" utiliser dans cette expression fait référence à l'appartenance, ce qui peut se révéler étonnant pour un esclave de posséder quelque chose alors, que c'est lui qui est en générale posséder. C'est pour cela que l'on peut voir un "miroir renversé" dans ce titre. Il se pourrais alors que Marivaux est chercher à dénoncer l'esclavage dans le reste de l'oeuvre. Après, c’est mon point de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites