Emilie2208

Membres
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

Informations

  • Classe
    Seconde
  • Sexe
    Fille
  • Pays/Ville
    France/Paris
  1. Bonsoir j'aurais besoin d'aide pour un devoir d'histoire car je ne comprend pas trop. Merci d'avance.. Document 1- croissance des populations, croissance des besoins Et de deux ! Chaque seconde, la Terre reçoit quatre nouveau-nés tandis que deux habitants décèdent. Bilan : deux personnes supplémentaires. Le temps que vous relisiez cette phrase, la terre compte déjà six habitants de plus. Huit, dix, douze... Demain, ils seront 200 000 nouveaux venus. Dans une semaine, la Terre aura enflé de 1,5 million d'habitants. Dans les quarante années à venir, la Terre devra abriter, nourrir, donner du travail, de l'air, de l'eau, de la place à 3 milliards de nouveaux habitants. Alors qu'il nous a fallu 7 millions d'années pour être 1 milliard d'humains, nous allons, en l'espace de cent cinquante années, être neuf fois plus nombreux. « La population mondiale aura décuplé en trois siècles, nous vivons une période unique de l'histoire humaine », résume Gilles Pison, directeur de recherche à l'Institut national des études démographiques (Ined). La démographie s'emballe. En 2050, 9 milliards d'humains se partageront un espace exigu, exsangue, pollué... De plus en plus nombreux et de plus en plus pauvres. Ceux qui doubleront ou tripleront domineront demain numériquement le monde, seront les 5,2 milliards d'habitants qui subsistent dans les pays en voie de développement. Ils augmentent à vive allure, six fois plus vite que le milliard de Terriens qui mangent et prospèrent dans les pays industriels. L'explosion numérique du continent noir a démarré. En 2009, l'Afrique a franchi le cap du milliard de ressortissants. Dingue, alors que ce continent a été saigné par la traite négrière (11 millions d'hommes sortis du continent), meurtri par le paludisme, puis, plus récemment, décimé par l'épidémie de sida. Malgré ces lourdes ponctions démographiques, l'Afrique aura doublé en 2050 ; 2 milliards d'habitants la peupleront alors. Un chiffre, un seul, pour s'en convaincre : le Nigeria met au monde chaque année plus d'enfants que tous les pays de l'Union européenne. La démographie chahute le confort paisible des pays riches. « En 1950, le Sud pesait en nombre d'habitants deux fois plus que le Nord. En 2050, le Sud sera 86 % de plus que le Nord », assène Koichira Matsuura, directeur général de l'Unesco. Si ce diplomate laisse à chacun le soin d'imaginer ce que ces ratios pourraient impliquer, d'autres experts évoquent ce surplus démographique en termes plus brutaux. Comme le général Michael Hayden, directeur de la CIA. En avril 2008, il donne une conférence à l'université du Kansas, pointant la principale menace qui pèse sur les Etats-Unis : « Les populations du Liberia, du Congo, du Niger, de l'Afghanistan vont tripler. Celles de l'Ethiopie, du Nigeria, du Yémen vont doubler. Et si, dans ces pays, les libertés et autres besoins fondamentaux ne sont pas au rendez-vous, ils pourraient être entraînés dans la violence. » C'est dit. La bombe démographique n'offre pas seulement d'impossibles équations à résoudre en termes de nourriture, d'eau, de déchets, elle diffuse également les germes ravageurs du terrorisme ou de l'émigration massive. Que feront demain ces millions de jeunes affamés, contemplant l'Occident vieillissant s'empiffrer et prêcher les bonnes manières ? A l'échelle de l'histoire humaine, la période est vertigineuse, éminemment explosive. La planète déborde. Peut-elle tenir ? Pourrait-elle craquer ? Emilie Lamez, Le point, 18/02/2010 1- Qu'est-ce que l'accroissement naturel ? Relevez la phrase du texte qui y fait référence 2- Tracez un graphique de l'évolution de la population mondiale en vous aidant du texte 3- Les continents connaissent-ils tous la même évolution démographique ? 4- Dans les régions où la population va augmenter rapidement, quels besoins vont alors augmenter également ? 5- D'après le document, quels risques présente la croissance de la population ? 6- Comparez ce point de vue à celui d'Hervé le Bras, démographe qui a a publié en 2009 un ouvrage intitulé « Ce qui pose problème, ce sont nos modes de consommation. Les pays du Sud ont de plus en plus tendance à adopter le modèle calqué sur celui des Etats-Unis, ce qui est très inquiétant pour l'avenir. Cela semble donner raison à ceux qui, il y a une trentaine d'années, accusaient la population d'être responsable de tous les maux . Or, la population n'est pas le mal en soi, mais elle est un facteur multiplicatif. Le vrai défi, c'est de changer les modes de consommation des pays riches «