Gogoumo

Membres
  • Compteur de contenus

    54
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

Gogoumo last won the day on Janvier 11

Gogoumo had the most liked content!

À propos de Gogoumo

  • Rang
    Posteur
  • Date de naissance

Informations

  • Classe
    Autre
  • Sexe
    Garçon
  • Pays/Ville
    France

Visiteurs récents du profil

88 visualisations du profil
  1. Bonjour, Voici l'aide demandée Question 1 et 3 Il suffit d'aller chercher les réponses dans le cours. Question 4 Appliquer les règles du duet et de l'octet. Question 5 et 6 Utiliser les résultats de la question 4
  2. 1) Calculez l'énergie en joule libérée par la Chicago Pile-1 lors de l'expérience du 2 décembre 1942. Il manque des données pour répondre à cette question. Sous l'impact d'un neutron long (long ? ou lent ?), l'uranium 235 produit fréquemment un noyau de baryum 140 140/56 Ba et un autre noyau fils 96/Z X et y neutrons 1/0n. 2) a) Ecrivez l'équation correspondant à cette réaction nucléaire et déterminez le nom de l'élément X. Détaillez votre démarche. Après avoir trouvé dans de la documentation le nombre de charge de l'Uranium : 235/92 U ---> 140/56 Ba+ 96/Z X + y (1/0n) Il faut appliquer la loi de conservation des charges électriques. Connaissant le nombre de charge de l'Uranium cela permet de calculer la valeur de Z relative à l'élément X et permet de l'identifier. Il faut ensuite appliquer la loi de conservation du nombre de nucléons (nombre de masse) qui permet de trouver le nombre y de neutrons émis. b) De quel type de réaction nucléaire s'agit-t-il ? je dirais la fission Oui puisque la fissions nucléaire est la division du noyau d'un atome. Le noyau se transforme en différent fragments avec une masse presque identique à la moitié de la masse initiales plus deux ou trois neutrons. La phrase soulignée n'est pas claire c) Expliquer pourquoi cette réaction permet d'envisager une réaction nucléaire en chaine. Cette réaction permet d'envisager une réaction nucléaire en chaine car c'est une réaction dans laquelle les neutrons libéré lors de la première fission nucléaire produit peuvent produire une fission supplémentaire dans un noyau de plus et ce processus de répète.. d) Calculez l'énergie maximale libérée en joule par la fission d'1.00g d'uranium 235 pur. e) Calculez la masse minimale d'uranium 235 consommée lors du fonctionnement de la Chicago Pile-1 le 2 décembre 1942. Il manque des données pour répondre à ces questions. Le cadmium 113 absorbe facilement des neutrons et forme un noyau stable. Il s'agit probablement de l'isotope 48/113 de l'élément Cadmium 3) a) Donnez la composition et le symbole A/Z X du noyau stable formé lors de la capture d'un neutron par le cadmium 113. Appliquer les lois de conservation du nombre de charges électriques et du nombre de nucléons. b) Expliquez pourquoi l'enfoncement des barres de cadmium dans la pile permet de diminuer l'énergie libérée voire étouffer la réaction nucléaire. L'uranium 235 n'est pas fissible, mais il peut absorber des neutrons. L'énergie de liaison El de son noyau est égale a 1754,67 Mev 5) Comparez l'énergie moyenne de liaison El/A de l'uraniul 235 et de 238 et dites dans quel noyau les nucléons sont les plus fortement liées. Il manque des données pour répondre à cette question.
  3. Voici une méthode pour différentier la classe des alcools : Si l'alcool est primaire, le carbone qui porte le groupement - OH porte aussi deux atomes d'hydrogène et une chaîne carbonée (notée R) Si l'alcool est secondaire, le carbone qui porte le groupement - OH porte aussi un atome d'hydrogène et deux chaînes carbonées (notées R et R') Si l'alcool est tertiaire, le carbone qui porte le groupement - OH ne porte aucun atome d'hydrogène et trois chaînes carbonées (notées R, R' et R")
  4. Deux points indispensables à soulever pour répondre à la première question : a) En chimie, qu'est ce qu'un alcool ? b) Une fois le point précédent établi, un complément: Qu'est ce qu'un alcool primaire ? Tu devrais alors pouvoir trouver les formules semi-développées des 4 alcools primaires de formule brute C5H12O
  5. TGV

    vous pouvez m'aider merci d'avance Oui : Même méthode que pour l'Airbus d'avant hier : Aide sur la seule question 1 en attendant ton travail. 1) Pour rouler à vitesse constante les moteurs du TGV doivent exercer une force dont l'intensité compense les résistances à l'avancement. Il existe une relation simple entre la puissance cherchée, la force exercée et la vitesse . Tu la trouveras facilement dans ton cours ou dans ton manuel ou bien sur internet.
  6. Quand tu écris "pôle + = cathode= réduction" du côté du cuivre et "pôle - =anode= oxydation" du côté du Zinc cela montre une confusion entre pile et électrolyse. Ici il s'agit d'une électrolyse, les transformations Cu2+ + 2e- = Cu(s) et Zn2+ + 2e- = Zn(s) sont toutes les deux des réductions qui se produisent toutes les deux à la cathode, mais l'une des deux se produit avant l'autre. Les ions Cu2+ tout comme les ions Zn2+ qui captent des électrons sont ici des oxydants. On ne se préoccupe pas dans cet exercice (tel qu'il est posé) de l'oxydation qui se produit à l'anode. Comme je te le disais précédemment ces deux transformations ne se produisent que parce que le générateur fournit l'énergie nécessaire. Si on ouvre l'interrupteur il ne se produit aucune réaction. On oblige donc les ions Cu2+ et les les ions Zn2+ à capter 2 électrons. Le métal qui capte le plus facilement (enfin … le moins difficilement !) des électrons est celui qui a le meilleur pouvoir oxydant. Or le pouvoir oxydant est lié au potentiel. Tu trouveras dans ton cours, ou dans un manuel ou sur internet ce rapport et tu pourras alors choisir avec arguments à l'appui le métal qui se dépose avant l'autre.
  7. Oui merci je me suis trompé ce sont des égale pour les donnéesalariés Désolé, mais je ne vois pas ce que sont "des égale pour les donnéesalariés" Pour la 1) après avoir fait l'équation de Nerst je ne vois pas comment deduire le métal qui se dépose en premier sur la cathode? Poste ce que tu as fait. Nous verrons ensuite. Merci
  8. Bonjour, 1) Pour déposer le métal il faut transformer l'ion métallique en atome suivant le schéma: (Cu2+)aq + 2e- = Cu(s) pour le cuivre (Zn2+)aq + 2e- = Zn(s) pour le Zinc Dans une électrolyse ces transformations qui sont des réductions ne sont pas spontanées. Elles sont forcées par apport d'énergie. C'est donc le métal qui résiste le moins à cette réduction forcée qui se déposera le premier. A toi de conclure, arguments à l'appui. 2) Pour transformer un ion cuivre en atome (ou un ion Zinc en atome) le générateur doit faire circuler 2 électrons donc transporter une charge électrique égale à 2e (e est la charge électrique élémentaire). Si, au lieu d'un seul ion cuivre (ou Zinc) la transformation concerne une mole d'ions cuivre (ou Zinc) la charge électrique transportée sera égale à 2Ne. (N constante d'Avogadro) Et maintenant si la transformation concerne x moles d'ions (Cuivre ou Zinc) je te laisse calculer x et évaluer la charge électrique Q transportée. Cette charge électrique Q transportée est aussi égale au produit de l'intensité I du courant par la durée Δt du transport. Remarque 1 : Les données numériques que tu donnes sont bizarres. La solution à électrolyser semble 10000 fois plus concentrée en Cuivre qu'en Zinc. La concentration en cuivre est improbable du moins à la température ordinaire. Remarque 2 : La valeur de Eo(Cu2+/Cu) est probablement de 0,34V et non de – 0,34V
  9. Bonsoir Alex9443, Beaucoup des demandes d'aides postées restent sans suite quand le demandeur se rend compte qu'on ne va pas faire le travail qui lui est demandé. C'est pourquoi je vais me limiter pour l'instant à une aide sur la seule première question. Il sera toujours temps, si tu donnes suite, de poursuivre notre travail et si tu ne réponds pas je n'aurai pas (trop) perdu mon temps0 Question 1 : Par définition l'accélération moyenne est le quotient entre la variation de vitesse d'un mobile et le temps mis pour obtenir cette variation. C'est donc extrêmement simple. Il faut seulement être attentif aux unités.
  10. En attendant tes propositions voici des indications. Question c : Tu écris par une équation que la force de gravitation exercée par une boule de masse M (inconnue) sur un cochonnet de masse m (connue) est égale au poids mg de ce cochonnet. Cette équation ne comporte qu'une inconnue, il te suffit de la résoudre. Question d : Tu utilises la définition de la masse volumique et l'expression qui donne le volume d'une boule en fonction de son rayon.
  11. Bonsoir, Il serait judicieux de poster ton document dans la direction normale de lecture en pensant à ceux qui, perclus de rhumatismes et autre arthroses, auront du mal à incliner leurs têtes chenues pour te lire. Ceci dit, voici quelques indications pour t'aider à exposer tes recherches : * Tu sais probablement qu'une distance peut se calculer comme le produit d'une vitesse par une durée. * Deux vitesses interviennent ici : La vitesse v du train dans le référentiel de la gare et la célérité c de la lumière dans le vide qui est supposée la même dans le référentiel de la gare et dans le référentiel du wagon. *Penser à utiliser le théorème de Pythagore. Bon travail !