Boltzmann_Solver

E-Bahut
  • Compteur de contenus

    10 062
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Days Won

    55

Boltzmann_Solver a gagné pour la dernière fois le Octobre 30 2016

Boltzmann_Solver avait le contenu le plus apprécié !

À propos de Boltzmann_Solver

  • Rang
    Maître Posteur
  • Date de naissance 03/05/1985

Informations

  • Classe
    Enseignant
  • Sexe
    Garçon
  • Pays/Ville
    92 et 94

Visiteurs récents du profil

70 558 visualisations du profil
  1. Je t'en prie
  2. Bonsoir, Oui, tu es censée savoir. En effet, un carbone doit former 4 liaisons covalentes afin de respecter l'octet (tu te souviens des couches électroniques ?). Pour la molécule de 3-méthylpentane (sans espace entre le méthyl et le pentane), tu commences par écrire la chaîne carbonée. Puis, pour chaque atome de carbone, tu comptes les liaisons carbones qui sont déjà formées et tu mets le complémentaire à 4 en hydrogène. Ex : Voici une chaîne carbonée : C1 - C2 - C3 (j'ai mis des chiffres pour les différencier) Pour C1, il y a une liaison covalente. Donc, il faut 4 - 1 = 3 hydrogènes. Pour C2, il y a deux liaisons covalentes. Donc, il faut 4 - 2 = 2 hydrogènes. Pour C3, il y a une liaison covalente. Donc, il faut 4 - 1 = 3 hydrogènes. Donc, la molécule est CH3-CH2-CH3
  3. Bonjour à tous les deux, Je vais un peu pinailler mais il demande S et non DeltaS. Ainsi, je noterai plutôt S(T,P) = n*Cp*ln(T) - n*R*ln(P) + cste. Oui,je pinaille. Comme le sujet est posé, je voyais plus une démo du genre : nCp/T = DS/DT)P ==> S(T,P) = nCpln(T) + K(P). Or, DS/DP)T = -DV/DT)P ==> K'(P) = -D[nRT/P]/DT)P ==> K'(P) = -nR/P ==> K(P) = -nRln(P) + Cste. Donc, S(T,P) = nCpln(T) + K(P) = nCpln(T) - nRln(P) + Cste. L'usage de l'identité thermo se cache dans l'utilisation de la fonction K.
  4. En effet, la normalité (qui ne sert à rien de nos jours), correspond à la quantité d'espèce active dans un litre de solution. Pour HCl, l'espèce active est H+ suivant l'équation HCl -> H+ + Cl-. D'après la loi de conservation de la matière, c0 = [H+] <==> c0 = M Pour MnO4-, l'espèce active est l'électron suivant la demi-équation MnO4- + 8H+ + 5e- = Mn2+ + 4H2O. Donc, co = [MnO4-] = [e-]/5 <==> c0 = M/5 <==> M = c0*5 Donc, pour une solution de KMnO4 à 0,02 mol/L alors M = 0,02 mol/L*5 = 0,1 mol/L
  5. Je vous en prie ! Si vous avez d'autres questions de ce genre, il est possible de les vérifier en ligne avec un logiciel de calcul formel comme maxima ou xcas. Avec xcas (cocorico) : http://www.xcasenligne.fr/giac_online/demoGiacPhp.php, cliquez sur le terminal (l'icone en noir en haut centre droit). Puis tapez : partfrac((2*x^2+x-13)/(x^2-x-2)); Ca vous donne la réponse à la question. Mais le jour du concours, il faudra mener ses calculs seule. Oui, c'est dur de se remettre aux maths quand on a arrêté. Mais les maths, c'est fun^^. Il faut le faire par plaisir :). Bonne chance pour votre concours.
  6. Ce ne s'appelle pas un développement mais une mise au même dénominateur et elle est fausse. C'est (ax^2+x(-a+b+c)+(-2a+b-2c))/(x^2-x-2) Vous avez du faire une erreur de calcul.
  7. Bonsoir, Non, c'est a = 2 ; b = -1 et c = 4
  8. Bonjour, L'idée, quand on a peu de signaux, est de chercher les molécules symétriques (comme en terminale). En effet, avec trois carbones, il fallait nécessairement avoir une symétrie. Sinon, on aurait eu trois signaux (sauf alcynes mais le nombre d'insaturation était de 0). Donc, on pouvait imaginer une molécule symétrique avec au choix : - 2 GP hydroxyles ; - 2 GP étheroxydes. Le cas étheroxyde est largement traité par Gogoumo, je n'y reviens pas. Avec 2 GP hydroxyles aurait pu s'imaginer en formant le propan-2,2-diol qui vérifie le spectre RMN 1H. Après, je pense que c'est plutôt la molécule avec deux étheroxydes car c'est une molécule plus stable qu'un diol sur le même carbone. Mais impossible de trancher seulement avec le spectre RMN 1H. Il faudrait la RMN 13C pour voir s'il y a des couplages CC. Hors symétrie et molécules simples, il faut t'appuyer sur des tables pour trouver des agencements probables. Mais ça demande déjà plus de tâtonner.
  9. Trace le triangle rectangle et mets les distances en fonction de x. Avec le théorème de Pythagore, tu pourras trouver OM^2 et donc f(x).
  10. Le théorème de Pythagore permet de calculer le carré de l’hypoténuse. Je te laisse réfléchir à comment l'appliquer. Je pense que tu devrais y arriver .
  11. Tu peux mais ce n'est pas ce qui est attendu. Tu ne vois pas une forme particulière qui te permettrait de faire le calcul de OM^2 (le carré est un indice en soit) ?
  12. Bien. Et la distance OM (j'ai oublié de te le rappeler). A partir de là, tu dois pouvoir me calculer OM^2 normalement ?
  13. Donc, peux tu me placer un point M sur la courbe ? Puis faire le projeté orthogonal de M sur l'axe des abscisses et des ordonnées ?
  14. Pas exactement, ça ne va plus en dessous de l'axe des abscisses.
  15. Oui (mais sur la trajectoire, les extrémités n'appartiennent pas à la trajectoire). Pour te faciliter la vie, efface la courbe de Géogébra et tape : Fonction[-x^2/1+4*x,0,40]